Tomber amoureux quand on a la quarantaine

Être honnête sur votre passé vous aidera à maintenir une relation saine

Frank B., février 27 - 2020

Lorsqu’on tombe amoureux après une relation sérieuse, il arrive que le passé ressurgisse sans qu’on le veuille. Parfois, ce sont vos enfants qui vous rappellent des souvenirs, d’autres fois ce sont les conversations qui s’orientent vers votre passé et qui vous font remonter des sentiments partagés avec votre ancien partenaire. Il n’y a pas lieu d’être mal à l’aise, tant que vous êtes clair sur vos motivations à cet égard.

Mon partenaire et moi nous sommes rencontrés lorsqu’il avait 49 ans et moi 43. Nous avons tous deux vécu des belles vies avant notre relation. Nous nous racontons des histoires du passé qui font monter des larmes, des rires, du ressentiment ou de la joie. C’est important pour nous de partager ces histoires du passé afin de comprendre ce qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Tout est une question de circonstances. Comme nous avons des amis communs, il arrive que des situations bizarres surgissent de nulle part. Pour être à l’aise l’un envers l’autre, que tout soit clair entre nous et qu’il n’y ait pas de situations embarrassantes, nous avons décidé de partager ensemble nos pensées en étant honnêtes.

L’honnêteté comme valeur prioritaire
Partager un amour pour la vie à un stade avancé signifie également que vous vous engagez avec quelqu’un qui sait ce que la vie a à offrir. Votre partenaire a vécu une vie antérieure à votre relation et il s’est adapté aux valeurs que vous partagez aujourd’hui. En partageant vos pensées les plus intimes et vos souvenirs passés, vous clarifiez également les questions qui pourraient se poser lorsqu’on a un nouveau partenaire. La clarté est ce qui vous a rapproché au départ, alors n’ayez jamais peur de revenir sur les événements passés, il est vraiment important d’être ouvert et clair sur tout.

Maintenant que nous sommes mariés, il nous arrive de penser à ce que nous aurions vécu si nous nous étions rencontrés plus tôt dans la vie. Comme nous avons tous deux des enfants issus de relations antérieures, nous essayons d’imaginer à quoi auraient ressemblé nos enfants si nous les avions eus ensemble. Je me dis ensuite qu’il faut être reconnaissant envers l’agence de rencontres qui nous a réunis au départ. Sans eux, je serais encore perdue et j’attendrais toujours de rencontrer une personne qui me corresponde.

Laisser un commentaire